Urgo Médical Urgostart Pansement Hydrocellulaire 15 x 20cm 16 unités

Matrice lipido-colloïde TLC-NOSF non-adhésive, non-occlusive et non-adhérente à la plaie.

Laboratoire : Urgo

277,54 €

Détails

CIP : 4056598_w

Description :

UrgoStart Interface est une matrice lipido-colloïde TLC-NOSF non-adhésive, non-occlusive et non-adhérente à la plaie, une technologie innovante développée par les Laboratoires Urgo.
UrgoStart Interface offre tous les avantages de la TLC-NOSF (maintien d'un milieu humide, accélération du processus de cicatrisation).
La TLC (Technologie Lipido-Colloïde) combinée au NOSF (Nano-Oligo Saccharide Factor) est une technologie innovante et brevetée qui au contact de la plaie, se gélifie et crée un milieu humide pour que s'exerce l'action des cellules clés impliquées dans le processus de réparation (fibroblastes, kératinocytes, macrophages).
La TLC-NOSF interagit avec le micro-environnement de la plaie en limitant l'action néfaste des Métallo Protéases Matricielles (MMP), qui en excès dans les plaies chroniques entraînent une dégradation continue de la matrice extra-cellulaire et un retard de cicatrisation.
La TLC-NOSF permet donc de rétablir les conditions favorables au bourgeonnement des plaies chroniques.
L'efficacité de la TLC-NOSF a été démontrée dans de nombreuses études cliniques incluant des études contrôlées randomisées.
UrgoStart Interface n'adhère ni à la plaie ni à son pourtour : les renouvellements sont indolores pour le patient et atraumatiques pour les tissus néoformés de la plaie.
Les propriétés d'UrgoStart Interface sont multiples :
- accélération de la cicatrisation
- maintien d'un milieu humide favorable à la cicatrisation retrait atraumatique et indolore pour les patients très conformable

Indications :

UrgoStart Interface est indiqué pour le traitement des plaies chroniques (ulcères de jambe, escarres, plaies du pied) et des plaies aiguës chronicisées.
En raison de son caractère non adhésif recommandé pour le traitement des plaies présentant une peau péri-lésionnelle fragilisée. 

Conseils d'utilisation :

Préparation de la plaie :
- Nettoyer la plaie selon le protocole de soin habituel.
- Si un antiseptique a préalablement été utilisé, rincer attentivement la plaie au sérum physiologique avant d'appliquer UrgoStart Interface.
- Sécher soigneusement la peau péri-lésionnelle.
- UrgoStart Interface peut être découpé avec du matériel stérile pour adapter, si besoin la taille du pansement à la plaie.
Application du pansement :
- Retirer les ailettes de protection.
- Appliquer le pansement sur la plaie.
- Recouvrir UrgoStart Interface d'un pansement secondaire adapté aux volumes des exsudats et le maintenir par une bande extensible, un sparadrap multiextensible ou un filet tubulaire.
- La version hydrocellulaire micro-adhérente d'UrgoStart Interface (UrgoStart) existe également pour les plaies exsudatives.
Renouvellement du pansement :
- UrgoStart Interface se renouvelle tous les 2 à 4 jours, et peut être laissé en place jusqu'à 7 jours en fonction du volume des exsudats et de l'état clinique de la plaie
- La durée de traitement recommandée est de 8 semaines minimum.
Précautions d'emploi :
- UrgoStart Interface adhère aux gants chirurgicaux en latex, aussi, est-il recommandé d'humidifier les gants avec du sérum physiologique pour faciliter, dans ce cas, la manipulation de UrgoStart Interface.
- En présence d'une plaie présentant des signes de colonisation bactérienne importante, il est conseillé de traiter préalablement la composante bactérienne avant d'initialiser le traitement UrgoStart Interface.
- En cas de plaie profonde, anfractueuse ou fistuleuse, laisser une partie du pansement UrgoStart Interface visible et accessible à l'extérieur de la plaie.
- Dans le cas d'un ulcère atypique présentant une induration ou un excès de bourgeonnement localisés, le traitement par UrgoStart Interface ne sera initialisé qu'après avoir vérifié l'absence de dégénérescence de l'ulcère afin de ne pas en retarder le diagnostic.
- Des sensations éventuelles de picotements voire de sensations douloureuses ont été rapportées principalement en début de traitement avec UrgoStart Interface. En rapport avec la reprise du processus cicatriciel, celles-ci ne justifient que rarement la suspension du traitement.
- En l'absence de données cliniques dans les plaies aiguës non compliquées et dans le cadre de l'Epidermolyse Bulleuse quelle que soit son ancienneté, l'utilisation d'UrgoStart Interface n'est pas recommandée.
- UrgoStart Interface ne doit pas être utilisé en caisson hyperbare.
- Conditionnement individuel stérile, à usage unique : la réutilisation d'un pansement à usage unique peut provoquer des risques d'infection.
- Ne pas re-stériliser le pansement.
- Vérifier l'intégrité du protecteur de stérilité avant usage. Ne pas utiliser si l'emballage est endommagé.
 

Composition :

Carboxyméthylcellulose, vaseline, paraffine, antioxydant, polymère de cohésion, agent mouillant, oligosaccharide micronisé (NOSF), mousse de polyuréthane. 

Conditionnement :

Boite de 16 unités.